Madagascar : bientôt la fin des lémuriens ?

  • A
  • A
Madagascar : bientôt la fin des lémuriens ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Selon des experts, la quasi-totalité des lémuriens pourraient disparaître d'ici 20 ans si l'on ne fait rien contre la pauvreté à Madagascar.

La quasi-totalité des lémuriens pourraient disparaître d'ici 20 ans si l'on ne fait rien contre la pauvreté à Madagascar, qui pousse les hommes à détruire la forêt, affirment des experts, qui chiffrent à près de 6 millions d'euros le plan de sauvegarde à adopter d'urgence. La Grande Ile est le seul endroit au monde où l'on peut voir en liberté des lémuriens, petits primates ayant évolué séparément des singes africains depuis des millions d'années. Mais leurs jours sont comptés.

Chaque année, 200.000 ha de forêt, leur seul habitat, partent en fumée à cause de la culture sur brûlis et des feux de brousse. Il ne reste déjà plus que 10 à 13% de la forêt malgache originale, soit 50.000 km2, qui pourraient disparaître en une génération si des mesures d'urgence de conservation ne sont pas prises. "Si on continue ce rythme de déforestation, on peut dire que d'ici 20 à 25 ans environ, il n'y aura plus de forêt, et donc plus de lémuriens", prédit Jonah Ratsimbazafy, célèbre primatologue malgache, notant que 93 des 105 espèces de lémuriens recensées sont considérées comme menacées. "Tant que la pauvreté existera, on ne peut pas croire que l'on pourra empêcher la disparition de ces lémuriens".

Car aujourd'hui, il est devenu plus rentable de piller la forêt de son bois précieux, de ses ressources minières et de ses lémuriens que de la préserver, à cause de la crise politique et socio-économique qui sévit depuis quatre ans.