Madagascar : 47 morts, 22 blessés dans un accident de la route après un mariage

  • A
  • A
Madagascar : 47 morts, 22 blessés dans un accident de la route après un mariage
A Madagascar, le transport de passagers par camion est une infraction fréquente.@ SARAH TÉTAUD / AFP
Partagez sur :

Des dizaines de personnes ont péri dimanche alors que le camion qui les transportait illégalement, et en surnombre, a fait une sortie de route.

Au moins 47 personnes sont mortes et 22 blessées quand le camion qui les transportait au retour d'un mariage a fait une sortie de route, plongeant dans une rivière, tôt samedi dans le centre-nord de l'île de Madagascar, a annoncé dimanche la gendarmerie malgache. "A un kilomètre de l'entrée de la ville d'Anjozorobe, vers cinq heures du matin samedi, un camion de (...) marchandises transportant des passagers qui venaient d'assister à un mariage la veille s'est renversé sous un pont", a déclaré le commandant Herilala Andrianatisaona, chef de la communication de la gendarmerie. 

Le chauffeur perd le contrôle de son camion. L'accident impliquant le camion - qui transportait 72 passagers - est survenu dans le district d'Anjozorobe, à environ 90 km au nord-est de la capitale, Antananarivo. "Le chauffeur a perdu le contrôle de son véhicule après avoir mal négocié un tournant et a terminé son parcours dans le fleuve de Mananara", a-t-il poursuivi. "Le bilan est de 47 morts (23 hommes et 24 femmes), dont 10 enfants de moins de 14 ans, et 22 blessés dont dix graves", a-t-il ajouté, précisant que les mariés avaient également péri dans l'accident.

Transport illégal de passagers dans un camion. "Selon notre hypothèse, le chauffeur du camion, conscient de l'infraction qu'il était en train de commettre en transportant des voyageurs en surnombre dans un véhicule réservé au transport de marchandises, roulait vite pour échapper au contrôle routier de la gendarmerie", a estimé le commandant Andrianatisaona. Le transport de passagers par camions est très fréquent à Madagascar. Ce type de véhicule est souvent le seul à pouvoir affronter le mauvais état des routes dans les campagnes de cette grande île très pauvre de l'océan Indien. Les accidents de camions de marchandises y sont rares, mais sont très meurtriers quand ils surviennent.