Macron à Abu Dabhi pour soigner un partenariat stratégique et juteux

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Emmanuel Macron a assisté à l'inauguration du Louvre Abu Dabhi, l'occasion pour lui de rappeler le rôle clef des Émirats arabes unis dans la coopération internationale contre l'Etat islamique.

Il n'est pas là uniquement pour l'amour de l'art. Si le président de la République était présent avec son épouse à l'inauguration en grande pompe du Louvre d'Abu Dhabi, ce voyage était aussi l'occasion pour lui de souligner la présence de la France dans la région, dans le cadre notamment de la lutte contre le terrorisme islamiste. Emmanuel Macron doit notamment rencontrer des militaires français stationnés sur place.

La lutte contre Daech. Emmanuel Macron a beau répété que les merveilles du Louvre Abu Dhabi peuvent lutter contre l'obscurantisme, c'est un combat beaucoup plus immédiat qui rend les Émirats arabes unis indispensables, car c'est de là que décollent les avions français chargés de bombarder l'Etat islamique en Syrie et en Irak.

Le chef de l'Etat n'a donc pas manqué de saluer un partenariat stratégique : "Vous êtes au cœur des tensions géopolitiques qui secouent le monde. Vous êtes parti-prenante à ces défis civilisationnels et religieux, éminemment complexes. Tous ces défis, vous les affrontez avec une détermination et un courage qui font que la France sera toujours à vos côtés comme elle l'est aujourd'hui", a-t-il assuré dans son allocution.

Un partenaire économique. Les enjeux sont aussi économiques. Les Émirats arabes unis achètent à la France ses armes et ses Airbus par dizaines. Peut-être qu'un jour les Rafale s'ajouteront à cette liste. Pour faire venir Vincent van Gogh et Léonard de Vinci au milieu du désert, le Louvre va également recevoir près d'un milliard d'euros. Voilà donc une amitié à célébrer pour l'Elysée, quitte à ne pas faire trop de vagues sur les droits de l'homme ou l'implication du pays dans la guerre au Yémen.