M. Obama chante le blues

  • A
  • A
M. Obama chante le blues
@ REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - Le président américain a entonné un standard du blues lors d'une soirée à la Maison-Blanche.

Pour la deuxième fois en un mois, Barack Obama a dévoilé mardi soir ses talents de chanteur. Lors d'un concert organisé à la Maison-Blanche, le président américain a chanté un refrain du standard du blues "Sweet Home Chicago", après y avoir été vivement invité par Mick Jagger.

Avant de prendre le micro, Barack Obama s'est exclamé "Pas ce soir!" :





Le chanteur des Rolling Stones était l'invité vedette d'une soirée organisée à l'occasion du "Black History Month", le mois au cours duquel les Etats-Unis se souviennent des contributions de la communauté noire à leur histoire et à leur culture.

Avant le concert, retransmis à la télévision américaine, Barack Obama a salué l'universalité de blues, qui "nous rappelle que nous avons traversé des temps plus difficiles". "Je suis fier d'accueillir ces artistes pas seulement en tant qu'admirateur, mais aussi en tant que président, parce que leur musique nous enseigne que lorsque nous nous trouvons à la croisée des chemins, nous ne fuyons pas nos problèmes, nous leur faisons face, nous chantons à leur sujet", a-t-il ajouté.

Le président américain ne manque décidément pas une occasion de pousser la chansonnette. En janvier, c'est en entonnant le tube d'Al Green "Let's stay together" au théâtre Apollo de New York, pendant une réunion électorale, que Barack Obama avait fait sensation.

Tout sourire, le président a rendu hommage au chanteur de soul :