Luxembourg : arrestation d'un homme soupçonné de liens avec l'EI

  • A
  • A
Luxembourg : arrestation d'un homme soupçonné de liens avec l'EI
L'homme a été placé en détention préventive (image d'illustration). @ ANTHONY DEHEZ / BELGA / AFP
Partagez sur :

Un Luxembourgeois a été arrêté la semaine dernière, soupçonné d'être impliqué dans la diffusion de la propagande de Daech, une première au Grand-Duché. 

Un Luxembourgeois soupçonné d'être impliqué dans la propagande de l'organisation Etat islamique (EI) a été placé en détention préventive mercredi dernier, a annoncé dimanche le Parquet de Luxembourg. Le prévenu, de nationalité luxembourgeoise, est "soupçonné d'être impliqué dans la diffusion de messages et de matériel de propagande pour le groupe terroriste Daech (acronyme du groupe EI)", a indiqué le Parquet dans un communiqué.

Une première au Grand-Duché. Il s'agit de la première arrestation liée à une affaire impliquant l'Etat islamique au Grand-Duché, a-t-on indiqué de source judiciaire à l'AFP. "L'instruction est en cours depuis un certain temps", a précisé la source sans préciser si le suspect était connu ou non de la justice luxembourgeoise. Les charges retenues ne relèvent "pas concrètement de la préparation d'attentats", a ajouté la même source. Le suspect avait été placé en détention préventive mercredi soir à la suite d'une perquisition, la veille, au domicile d'un couple d'une vingtaine d'années, dans un appartement à Luxembourg-Ville. 

Du matériel informatique saisi. "Lors de la perquisition - qui a été menée en étroite collaboration avec la Cellule anti-terroriste (CAT) et avec le support des Unités spéciales de la police grand-ducale - du matériel informatique a été saisi. Celui-ci est en cours d'être exploité", selon le parquet. Le Luxembourg est peu apparu dans les affaires de djihadisme même s'il a recensé une poignée de départs vers la Syrie. Le cas le plus connu est celui de Steve Duarte, un Luxembourgeois d'origine portugaise de 29 ans, ancien rappeur, converti à l'islam, qui aurait rejoint en 2014 les rangs de l'Etat islamique, selon les médias.