Lutte contre Daech : pour Ayrault, "des questions se posent" sur la "fiabilité" d'Ankara

  • A
  • A
Lutte contre Daech : pour Ayrault, "des questions se posent" sur la "fiabilité" d'Ankara
@ SERGEI SUPINSKY / AFP
Partagez sur :

Le ministre français des Affaires étrangères était l'invité de France 3, dimanche.

Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a estimé dimanche que "des questions se posaient" sur la "fiabilité" de la Turquie comme partenaire dans la lutte contre le groupe djihadiste Etat islamique.

"Il y a une part de suspicion, c'est vrai". "Il y a des questions qui se posent. Il y a une part de fiabilité et il y a une part de suspicion aussi, c'est vrai", a déclaré le ministre sur la chaîne de télévision France 3, en réponse à des questions sur la coopération d'Ankara dans la lutte contre l'EI.  "La semaine prochaine à Washington à la réunion à laquelle je vais participer, il y aura mon homologue turc qui sera présent et son collègue de la Défense", a dit le chef de la diplomatie française sur France 3. Avec le ministre français de la Défense "Jean-Yves Le Drian", nous poserons clairement des questions pour comment faire pour combattre encore plus Daech en Syrie", a-t-il ajouté.

La Turquie est un "grand pays, qui a une situation stratégique, qui est membre de l'OTAN, qui est le premier pays frontalier de la Syrie, qui accueille deux millions et demi de réfugiés sur son territoire, et donc qui est un allié", a poursuivi Jean-Marc Ayrault.