L'UEFA ne prévoit pas d’hommage aux victimes d’Orlando lors de l’Euro

  • A
  • A
L'UEFA ne prévoit pas d’hommage aux victimes d’Orlando lors de l’Euro
@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Ni brassard noir, ni drapeau, ni minute de silence : l'UEFA n'a rien prévu pour honorer la mémoire des victimes de la fusillade perpétrée samedi à Orlando.

Si la ville de Paris a prévu de montrer sa solidarité avec les Etats-Unis en illuminant la Tour Eiffel aux couleurs de l'arc-en-ciel, aucune référence à la tuerie perpétrée samedi à Orlando n'est en revanche prévu dans les stades. L'UEFA l'a confirmé lundi au magazine Marianne, estimant "qu'il serait tout simplement irréaliste de rendre hommage à toutes les victimes."

Des hommages venus de toutes parts. Dans la nuit de samedi à dimanche, 49 personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées quand Omar Seddique Mateen, un Américain d'origine afghane, a ouvert le feu à l'intérieur d'une boîte de nuit emblématique de la communauté gay d'Orlando, en Floride. Depuis, les hommages se multiplient : en Australie, le pont du port de Sydney s'est paré des couleurs de l'arc-en-ciel, tandis que la mairie de la ville est teinte en rose vif. En France, la Tour Eiffel sera illuminée aux couleurs arc-en-ciel lundi soir, tandis que des rassemblements étaient prévus lundi à Londres, Hong Kong, Bangkok ou encore Séoul.

Mais rien dans les stades de l'Euro. Alors que tout un continent a les yeux rivés sur le championnat européen de football, beaucoup espéraient que l'UEFA se saisisse du sujet pour rendre hommage aux victimes. Il n'en sera rien, a déclaré un porte-parole de l'UEFA à Marianne, avant de préciser : "Il y a malheureusement des événements tragiques qui se déroulent presque quotidiennement partout dans le monde, et il serait tout simplement irréaliste de rendre hommage à toutes les victimes".

Et l'organisateur de l'Euro de football d'expliquer les raisons de son choix. "En règle générale, dans les compétitions de l'UEFA, des hommages (minute de silence, brassards noirs) sont rendus aux victimes d’événements tragiques qui sont soit liés au football directement, soit à l'une des équipes participantes ou au pays organisateur", a déclaré l'UEFA. Cette dernière tient néanmoins à préciser qu'elle "condamne fermement toute sorte de violence, y compris les attaques d’Orlando, et qu'elle exprime sa profonde sympathie aux victimes de cette horrible tragédie et à leurs familles."

Juppé appelle à une minute de silence dans les fan zones. Si rien n'est prévu dans les stades, un hommage aura bien lieu dans les fan zones, a assuré Alain Juppé, président du club des villes hôtes de la compétition. Ce dernier a annoncé que les spectateurs seront invités à respecter une minute de silence lundi à 20h30.