L'Europe enquête sur les aides de l'Italie au géant sidérurgiste Ilva

  • A
  • A
L'Europe enquête sur les aides de l'Italie au géant sidérurgiste Ilva
@ afp
Partagez sur :

L'aciérie de Tarante, qui emploie plus de 14.000 personnes dans une région sinistrée du Sud de l'Italie, est au coeur d'un énorme procès pour pollution de l'environnement.

L'UE a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête approfondie pour examiner si l'aide d'Etat accordée par l'Italie au groupe sidérurgique Ilva, dont une usine est accusée d'être l'une des plus polluantes d'Europe, était conforme aux règles de la concurrence.

Une des usines les plus polluantes d'Europe. L'annonce de cette enquête survient au moment où les relations sont déjà tendues entre le chef du gouvernement italien Matteo Renzi et la Commission européenne, notamment à propos de la flexibilité budgétaire et de la crise migratoire. L'Union européenne "examinera en particulier si les mesures facilitant l'accès d'Ilva à un financement en vue de la modernisation de son aciérie de Tarante confèrent à l'entreprise un avantage indu dont ne bénéficient pas ses concurrents", explique la Commission dans un communiqué.

"Nécessité impérieuse de décontaminer" l'usine. "Compte tenu de la nécessité impérieuse de décontaminer l'installation d'Ilva à Tarante, la décision de la Commission prévoit également des mécanismes qui permettent à l'Italie de procéder immédiatement à des mesures de dépollution", précise le communiqué. L'aciérie de Tarante, qui emploie plus de 14.000 personnes dans une région sinistrée du Sud de l'Italie, est au coeur d'un énorme procès pour pollution de l'environnement. Le parquet italien attribue au moins 400 décès aux émissions toxiques.