L'opposant russe Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations

  • A
  • A
L'opposant russe Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations
Le tribunal Tverskoï de Moscou a condamné l'opposant russe à 15 jours de détention et à une amende de 325 euros.@ HO / EVGENY FELDMAN FOR ALEXEI NAVALNY'S CAMPAIGN / AFP
Partagez sur :

L'opposant russe, qui avait organisé dimanche une manifestation non autorisée par le Kremlin, a en outre écopé d'une amende de 325 euros. 

L'opposant russe Alexeï Navalny a été condamné lundi à 15 jours de détention au lendemain des vastes manifestations contre la corruption des élites à Moscou, au cours desquelles plus d'un millier de personnes ont été arrêtées.

Amende de 325 euros. Alexeï Navalny a écopé d'une amende de 20.000 roubles (environ 325 euros) pour avoir organisé une manifestation non autorisée et à 15 jours de détention pour refus d'obtempérer lors de son arrestation, selon la décision du tribunal Tverskoï de Moscou.

L'UE appelle à "relâcher les manifestants pacifiques". Alexeï Navalny, qui compte défier Vladimir Poutine lors de l'élection présidentielle de début 2018, avait été arrêté dès le début de la manifestation et avait passé la nuit en détention. L'Union européenne a par ailleurs appelé lundi la Russie à relâcher "sans tarder les manifestants pacifiques" qui ont été arrêtés par centaines.