L'ONU suspend ses convois humanitaires en Syrie

  • A
  • A
L'ONU suspend ses convois humanitaires en Syrie
12 personnes ont trouvé la mort dans le bombardement d'un convoi humanitaire lundi dans la province d'Alep. @ OMAR HAJ KADOUR / AFP
Partagez sur :

Elle a aussi demandé la mise en place d'une enquête sur les frappes qui ont visé lundi un convoi humanitaire et tué 12 personnes. 

L'ONU a suspendu ses convois humanitaires en Syrie, après le raid aérien contre un convoi acheminant de l'aide dans la province d'Alep qui a fait plusieurs morts dont un employé du Croissant-Rouge syrien, a annoncé mardi un porte-parole des Nations unies.

Évaluer la situation sécuritaire. "Tous les convois sont suspendus en attendant une nouvelle évaluation de la situation sécuritaire" en Syrie, a déclaré à Genève le porte-parole du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha), Jens Laerke. Le convoi touché lundi transportait notamment de l'aide de l'ONU, a-t-il précisé lors d'un point-presse. Il a également demandé la mise en place d'une "enquête" sur ce raid. L'armée russe a annoncé de son côté qu'elle enquêtait déjà sur ces bombardements.

18 camions touchés sur les 31 du convoi. Le convoi touché lundi transportait notamment de l'aide de l'ONU, a-t-il précisé lors d'un point-presse. "Un responsable et (...) des civils ont perdu la vie" dans le raid qui a été lancé après la proclamation de la fin de la trêve par le régime de Damas, a déclaré de son côté un porte-parole de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), Benoît Carpentier, précisant que ce bilan pouvait évoluer. "Plusieurs civils ont été tués et blessés", a-t-il précisé. Il a également indiqué que, d'après les premières informations, 18 des 31 camions qui composaient le convoi humanitaire avaient été touchés par le raid.