Londres : en pleine grève des transports, Uber triple ses prix

  • A
  • A
Londres : en pleine grève des transports, Uber triple ses prix
@ La queue s'allonge devant ce bus. Pour ceux qui ont préféré prendre Uber, c'est la note qui s'est alourdie. NIKLAS HALLE'N / AFP
Partagez sur :

LA LOI DU MARCHE - Alors que les métros sont arrêtés dans toute la capitale britannique, les prix affichés par la compagnie Uber ont triplé dans la journée.

Du jamais vu depuis 2002. La grève qui paralyse les métros londoniens jeudi a marqué la population de la capitale britannique, peu habituée à pareille action sociale. Mais au cours de cette journée un peu spéciale, les Londoniens ont également fait une autre expérience, toute aussi surprenante. Dans le même temps, les usagers du métro se sont pour une grande partie d'entre eux rabattus sur d'autres moyens de transports, dont le service de VTC Uber.

La loi de l'offre et la demande a alors fait exploser les prix, qui ont été multipliés par trois en moyenne, rapporte The Independent. Uber justifie cette augmentation, voire cette explosion des prix, en expliquant que cette hausse du coût est le seul moyen d'assurer que les chauffeurs arrivent aussi vite que durant une période où la demande est plus faible.

Ce mécanisme n'a pas vraiment plu à plusieurs usagers de Uber qui en ont perdu leur flegme. Pour certains, la frontière entre racket et loi du marché est mince, en témoignent ces tweets.

"Le vrai vainqueur de cette grève du métro, c'est bien Uber. Je viens de payer 30 livres (41 euros) pour 2.2 miles (soit 3.4 kilomètres)"  

"Oh mon Dieu, Uber profite de la grève du métro pour augmenter ses prix de 300%, bonne chance à tout le monde, c'est le chaos ici".