L'Italie redoute des attentats pendant l'Année sainte

  • A
  • A
L'Italie redoute des attentats pendant l'Année sainte
@ AFP
Partagez sur :

Le ministre italien de l'Intérieur a dit lundi craindre une attaque aérienne lors de l'Année sainte qui se déroulera de décembre 2015 à novembre 2016.

Le gouvernement italien a dit redouter des attentats de l'organisation Etat islamique (EI) lors de l'Année sainte, qui débute le 8 décembre, et annoncé lundi que Rome serait interdite de survol par des drones durant cette période.

Des menaces via les réseaux sociaux. Le ministre de l'Intérieur, Angelino Alfano, a rappelé que des menaces contre la capitale italienne et le Vatican attribuées à l'organisation djihadiste avaient été repérées à de multiples reprises sur les réseaux sociaux. Les attentats de vendredi soir à Paris et aux abords du Stade de France, à Saint-Denis, ont démontré la capacité d'action des groupes djihadistes.

Attaque aérienne. Angelino Alfano a donc annoncé que la sécurité serait renforcée, notamment dans le secteur de la place Saint-Pierre. "Une attention particulière a été portée au risque d'une attaque aérienne au moyen de drones", a-t-il souligné sans plus de précision devant les députés. Aucun drone ne sera donc autorisé dans le ciel de Rome durant toute l'Année sainte.

Jusqu'en novembre 2016. Ce jubilé extraordinaire de l'Eglise catholique, annoncé en mars par le pape François et consacré au thème de la miséricorde, se tiendra jusqu'en novembre 2016.