L'Irlande dit oui au mariage homosexuel

  • A
  • A
L'Irlande dit oui au mariage homosexuel
Un centre de dépouillement du référendum à Dublin, le 23 mai 2015.@ PAUL FAITH / AFP
Partagez sur :

RÉFÉRENDUM - Les Irlandais ont approuvé l'inscription dans la Constitution du mariage pour les couples de même sexe.

L'Irlande a dit samedi un "oui" franc et massif au mariage homosexuel, devenant le premier pays à l'autoriser par voie référendaire. 22 ans après la dépénalisation de l'homosexualité en Irlande, le oui l'a emporté avec 62% des voix, selon les résultats officiels. L'Irlande devient ainsi le 19e pays, le 14e en Europe, à légaliser le mariage gay. Il est par contre le seul pays à l'avoir fait par référendum, les autres ayant opté pour la voie parlementaire.

Fête dans les rues de Dublin. "Aujourd'hui l'Irlande a écrit une page d'Histoire", a déclaré à la presse le Premier ministre Enda Kenny. "Avec ce résultat, nous montrons que nous sommes un peuple généreux, sensible, audacieux et joyeux", a-t-il dit, tandis que, dans les rues de Dublin, des Irlandais, hommes et femmes de tous âges, exultaient et se prenaient dans les bras. Le domaine du château de Dublin, exceptionnellement ouvert au public, était envahi par des centaines de pro-mariage gay qui brandissaient des drapeaux arc-en-ciel et célébraient leur victoire.

La presse irlandaise s'est elle aussi félicitée du résultat. La communauté gay "a offert un de ses plus beaux jours à la démocratie irlandaise", écrit dimanche l'éditorialiste du quotidien Irish Times, Fintan O'Toole. "Cela donne à notre république usée un nouveau sentiment d'engagement, un regain de confiance, des possibilités élargies", ajoute t-il.

"La génération du 'tigre celtique' a poussé un rugissement franc et massif", note dans le Irish Independent Niall O'Connor, soulignant l'implication des jeunes dans la campagne en faveur du oui, dans laquelle les réseaux sociaux ont joué un rôle clé.

A l'étranger, l'issue du référendum organisé vendredi a été "saluée" par le vice-président américain Joe Biden, né dans une famille d'origine irlandaise. "L'amour a gagné", a-t-il tweeté. Le Premier ministre britannique David Cameron a lui aussi tweeté ses félicitations aux Irlandais pour leur vote, qui dit "clairement que vous êtes égaux, que vous soyez hétéro ou gay."

"Une claire victoire pour le camp du oui". Avant même la publication des résultats, un des principaux responsables de la campagne du non, David Quinn, avait concédé la défaite de son camp. "C'est une claire victoire pour le camp du oui", avait-il déclaré, adressant ses "félicitations" aux partisans du mariage homosexuel.

Les derniers sondages effectués avant le vote prévoyaient une large victoire du oui. Les quatre grands partis, mais aussi les médias, se sont largement prononcés en faveur du mariage homosexuel. Les organisations religieuses, catholiques mais aussi pentecôtistes et évangélistes, ainsi que quelques groupes de pression conservateurs se sont prononcés contre.