Libye : Washington durcit le ton

  • A
  • A
Libye : Washington durcit le ton
@ Montage photo Reuters
Partagez sur :

Les Etats-Unis accentuent la pression militaire autour du régime de Mouammar Kadhafi.

Alors que certains s’élevaient il y a seulement quelques jours contre le silence de Barack Obama, le revirement de la diplomatie américaine est spectaculaire. Aujourd’hui, l’armée américaine encercle littéralement la Libye, par la mer et par les airs.

Un changement radical qui s’explique aisément : les Américains voulaient pouvoir évacuer leurs ressortissants en toute sécurité avant de passer à l’offensive. Clairement, Washington avait peur des représailles éventuelles du régime de Kadhafi, comme des prises d’otages. Et les Etats-Unis voulaient également sonder leurs alliés européens, en particulier sur la possibilité d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

Kadhafi "déconnecté de la réalité"

Mais l’évacuation des Américains en Libye, et les propos de plus en plus surréalistes de Mouammar Kadhafi ont achevé de pousser Washington à l’action. "Quand il parle, quand il rit face aux journalistes étrangers alors qu’il massacre son peuple, cela montre à quel point il n’est pas apte à gouverner, à quel point il est déconnecté de la réalité", a estimé l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU Susan Rice, au micro d’Europe 1.

Ainsi, ces dernières heures, l’armée, avec ses avions et ses bateaux, prend de plus en plus position dans la région libyenne. Les experts assurent qu’il n’est pas question pour le moment d’attaquer, mais plutôt d’accentuer la pression. Et de se tenir prêts pour le jour où Mouammar Kadhafi quitterait le pouvoir.