Libye : trafic aérien perturbé à Tripoli en raison de violences à l'aéroport

  • A
  • A
Libye : trafic aérien perturbé à Tripoli en raison de violences à l'aéroport
Les accrochages ont fait au moins cinq morts et 25 blessés parmi les civils, selon le ministère de la Santé. (Illustration)@ MAHMUD TURKIA / AFP
Partagez sur :

Les accrochages ont fait au moins cinq morts et 25 blessés parmi les civils, selon le ministère de la Santé. 

Le trafic aérien à l'aéroport de Meitiga à Tripoli a été perturbé mardi soir et mercredi en raison de violences entre des groupes armés qui contrôlent cet aéroport, a-t-on appris de sources aéroportuaires.
Les vols ont été suspendus mercredi matin avant que l'aéroport n'annonce la reprise du trafic en début d'après-midi, selon la même source.

Échanges de tirs devant l'aérogare et sur le parking. Selon des témoins, des affrontements ont opposé des groupes armés qui contrôlent cette base aérienne militaire, transformée en aéroport civil après la fermeture de l'aéroport international de Tripoli, détruit par les violences durant l'été 2014. Les violences avaient éclaté mardi et mercredi, des échanges de tirs ont eu lieu devant l'aérogare ainsi que sur le parking. Les causes de ces violences n'étaient pas connues. Les accrochages ont fait au moins cinq morts et 25 blessés parmi les civils, une roquette s'étant abattue mardi sur une plage en face de l'aéroport, selon un bilan du ministère de la Santé.

Une insécurité chronique depuis la chute de Kadhafi. La capitale libyenne est sous la coupe de dizaines de milices et en proie à une insécurité chronique depuis que le régime de Mouammar Kadhafi a été renversé en 2011. Depuis sa prise de fonction en mars 2016, le Gouvernement d'union nationale (GNA), appuyé par la communauté internationale, a réussi à gagner en influence à Tripoli et dans ses banlieues, grâce à des groupes armés qui lui sont loyaux.