Libye : les négociations secrètes avancent

  • A
  • A
Libye : les négociations secrètes avancent
Des négociations secrètes se déroulent en ce moment à Djerba, en Tunisie, entre représentants des rebelles et représentants du guide libyen.@ Reuters
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">INFO E1</CUSTOM> - Rebelles et partisans de Kadhafi sont en Tunisie pour des réunions secrètes.

Le conflit libyen entre-t-il dans une phase décisive ? Les rebelles libyens affirment être aux portes de Tripoli et contrôleraient la région de Zaouïah, où se trouve le principal port pétrolier encore sous le contrôle de Mouammar Kadhafi. Une percée qui leur permet de bloquer les livraisons de vivres et de carburant en provenance de Tunisie et destinées à la capitale libyenne.

Cette avancée intervient alors que des négociations secrètes se déroulent en ce moment dans un hôtel à Djerba, en Tunisie, entre représentants des rebelles et représentants du guide libyen.Et d'après les informations recueillies par Europe 1, ces négociations seraient déjà très avancées.

Kadhafi sur le départ ?

Pour la toute première fois, le départ de Kadhafi est évoqué par son camp au cours de ces négociations, ont confié des sources proches des rebelles à Europe 1.D'après ces dernières, Kadhafi quitterait non seulement le pouvoir mais aussi le pays. Selon les services de sécurité tunisiens, le ministre des Affaires étrangères de Kadhafi discute actuellement avec le ministre de la Défense des rebelles, et les pourparlers sont arbitrés par les Vénézuéliens. Hugo Chavez a même envoyé son bras droit, selon cette même source tunisienne.

D'après les Tunisiens, les discussions tourneraient autour de questions très pratiques, comme le fait de savoir par exemple si Mouammar Kadhafi pourra partir avec de l'argent et sa famille et surtout quel pays pourrait l'accueillir.

Discussions intenses

Tout se passe dans un petit hôtel deux étoiles, très discret, à l'écart des grands palaces touristiques de Djerba. Le journaliste tunisien, Hadib Missaoui campe juste devant et selon lui les discussions sont très intenses.

"Ce sont des va-et-vient toutes les quinze minutes. On ne peut plus faire marche arrière, les choses prennent maintenant une tournure très sérieuse. Si réellement tout le monde quitte l'hôtel, c'est qu'un accord a eu lieu et que Kadhafi va prendre l'avion et quitter à jamais la Libye", racontent-il.

A l'aéroport de Djerba, très proche de la frontière libyenne, tout semble être prêt. Des témoins disent avoir vu un avion sud-africain, un pays qui participe à la médiation en Libye.

En revanche, du côté du Conseil national de transition libyen,on nie toujours ces discussions. "Il n'y a pas de négociations, directes ou indirectes, avec le régime de Kadhafi", a ainsi assuré mardi le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, lors d'une conférence de presse à Benghazi.