Liban : Michel Aoun élu président après 29 mois de vide institutionnel

  • A
  • A
Liban : Michel Aoun élu président après 29 mois de vide institutionnel
Ancien chef de l'armée du Liban, Michel Aoun, âgé de 81 ans, a été élu à la présidence pour un mandat de six ans non renouvelable.@ AFP
Partagez sur :

L'ancien chef de l'armée, âgé de 81 ans, accède à la présidence pour un mandat de six ans non renouvelable. Le Liban n'avait plus de président depuis mai 2014 à cause de profondes divergences qui paralysaient la vie politique.

L'ex-général chrétien Michel Aoun, âgé de 81 ans, a été élu lundi président du Liban par un vote du Parlement qui met fin à un vide institutionnel de 29 mois. Il a été élu par 83 des 127 députés présents, a annoncé le président de la Chambre des députés Nabih Berri. Trente six ont voté blanc tandis que huit bulletins étaient déclarés nuls. L'ancien militaire a été élu au second tour après n'avoir pas réussi à obtenir les deux tiers des voix au premier.

Troisième général à devenir président. Cette élection met fin à 29 mois de vide institutionnel, car le Liban n'avait plus de président depuis mai 2014 en raison des profondes divergences qui paralysaient la vie politique, notamment à cause du conflit ravageant la Syrie voisine. Le nouveau président a prêté serment avant de rejoindre pour six ans non renouvelable le palais présidentiel de Baabda, d'où il avait été chassé il y a 26 ans par l'armée syrienne. Il devient le troisième général à accéder à la magistrature suprême. "Je jure devant Dieu, que je respecterai la Constitution et ses lois et que je préserverai l'indépendance de la nation libanaise et la paix sur sa terre", a déclaré Michel Aoun devant les députés.