L'heure d'hiver sème la panique en Turquie

  • A
  • A
L'heure d'hiver sème la panique en Turquie
Recep Erdogan a décidé de retarder le changement d'heure de deux semaines (photo d'illustration). @ OZAN KOSE / AFP
Partagez sur :

L'HEURE EST GRAVE - Le gouvernement a décidé de garder l'heure d'été deux semaines supplémentaires, notamment pour organiser les élections législatives en plein jour. La décision a semé la zizanie dans tout le pays... 

Depuis dimanche, nous sommes passés à l'heure d'hiver en France. Ce petit rituel, une habitude désormais dans de nombreux pays européens, cause de nombreux soucis en Turquie. Et pour cause, le gouvernement a décidé de retarder ce changement d'heure de deux semaines.

Protéger les élections législatives. Pour mieux anticiper les élections législatives, qui se dérouleront le 1er novembre prochain dans tout le pays, les autorités ont préféré conserver l'heure d'été pour encore deux semaines. Selon la BBC qui rapporte l'histoire, le gouvernement entend profiter de la lumière du jour plus longtemps le jour du scrutin (avec le passage à l'heure d'hiver, le jour recule automatiquement d'une heure, ndlr). Selon La Tribune, le prolongement de la durée du jour pourrait être davantage profitable pour le dépouillement que pour les déplacements des électeurs, alors que les coupures électriques sont fréquentes en Turquie.

Un problème à l'heure des smartphones. Retarder le passage à l'heure d'hiver au dimanche 8 novembre pourrait sembler anecdotique. C'était sans compter sur la prédominance des smartphones et autres objets connectés qui avaient déjà préenregistré le changement d'heure. La plupart des appareils connectés ont automatiquement reculé d'une heure dans la nuit de samedi à dimanche, sans tenir compte du décalage souhaité par le gouvernement.

#QuelleHeureEstil? Depuis dimanche, c'est la zizanie dans tout le pays. Et les internautes ont relayé ce décalage entre la réalité et les objets connectés. Pour mieux comprendre cette confusion généralisée, le hashtag, #SaatKac (#QuelleHeureEstil), est devenu très rapidement populaire sur Twitter. Certains internautes ont raconté leur désagréable expérience, l'un ratant son avion, l'autre un rendez-vous important. D'autres internautes ont sévèrement critiqué la décision de Recep Tayyip Erdogan. "Erdogan essaie de tout contrôler, même l'heure", accuse une femme sur Twitter. "Erdogan impose sa propre heure en Turquie. Tout comme l'a fait Chavez au Venezuela en 2007 et Kim Jong-un en Corée du Nord cette année", ironise un autre internaute.