Levée du couvre-feu nocturne dans l'ensemble de la Tunisie

  • A
  • A
Levée du couvre-feu nocturne dans l'ensemble de la Tunisie
@ AFP
Partagez sur :

SORTIES PERMISES - Pour essayer d'endiguer la contestation sociale dans tout le pays, un couvre-feu nocturne avait été mis en place le 22 janvier dernier. Il a été levé. 

Les autorités tunisiennes ont annoncé jeudi la levée du couvre-feu nocturne qui avait été instauré le 22 janvier sur l'ensemble du territoire face à une vague de contestation sociale inédite depuis la révolution de 2011.

Le couvre-feu avait déjà été allégé deux fois. "Vu l'amélioration de la situation sécuritaire, il a été décidé à partir de jeudi de lever le couvre-feu sur tout le territoire tunisien", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. La mesure, initialement valable de 20h à 5h, avait été allégée à deux reprises et était en vigueur à partir de minuit depuis le 29 janvier.

Une contestation sociale inédite depuis 2011. La Tunisie, à la fois pionnière et unique rescapée du printemps arabe, a été le théâtre le mois dernier d'une contestation sociale inédite depuis sa révolution de 2011, partie de Kasserine, dans le centre défavorisé du pays. Ce mouvement avait été déclenché par le décès le 16 janvier d'un jeune chômeur, Ridha Yahyaoui, électrocuté alors qu'il protestait notamment contre le retrait de son nom d'une liste d'embauche dans la fonction publique.

La colère s'était propagée au cours des jours suivants dans de nombreuses régions, les forces de l'ordre répondant dans certains cas aux jets de pierre de manifestants par des tirs de gaz lacrymogènes. Dans la nuit du 21 au 22 janvier, des saccages de commerces avaient été enregistrés dans un quartier populaire de la banlieue de Tunis (Ettadhamen).