Les visages du Offshore leaks

  • A
  • A
Les visages du Offshore leaks
Une quarantaine de médias mondiaux ont révélé mardi le scandale du offshore leaks.@ REUTERS, MAXPPP, CAPTURES D'ECRAN
Partagez sur :

TROMBI - De nombreuses personnalités sont concernées par le scandale du offshore.

Des dentistes américains, des millionnaires de tous les pays, de hauts responsables russes ou encore des hommes et femmes d’affaires internationaux : le scandale du offshore leaks, révélée jeudi, touche toute la planète. Après les révélations d’une quarantaine de médias sur les transactions financières de particuliers et d’entreprises dans des paradis fiscaux, Europe1.fr récapitule les principales têtes d’affiche connues à ce jour.

>> Offshore leaks : ce scandale mondial

En France

jean-jacques Augier 400*400

Jean-Jacques Augier. Sur les 130 Français dont les noms figurent dans les fichiers, seul celui de Jean-Jacques Augier a été dévoilé pour le moment par Le Monde. Âgé de 59 ans, cet homme d’affaires a été le trésorier de François Hollande pendant sa campagne en 2012. Jean-Jacques Augier est, selon le quotidien, actionnaire de deux sociétés offshore dans les îles Caïmans.

>> PORTRAIT : Qui est Jean-Jacques Augier ?

05.04.Rothschild.Maxppp

© MAXPPP

La famille Rothschild. "Le nom de la famille Rothschild apparait de façon assez massive avec beaucoup de documents et beaucoup de sociétés concernées dans les paradis fiscaux", a précisé Serge Michel, directeur adjoint de la rédaction du Monde, vendredi matin sur Europe 1. 

Au Canada

tony merchant 400 Capture CBC

Tony Merchant. Marié à la sénatrice libérale Pana Merchant, cet avocat aurait déplacé près de 2 millions de dollars canadiens, soit environ 1,5 million d'euros, vers des paradis fiscaux, indique la CBC. Au moment des faits, il était en pleine bataille avec l’administration fiscale sur ses impôts. Le nom de sa femme, ainsi que ceux de leurs trois fils, figurent sur les documents officiels en tant que bénéficiaires de ces fonds offshore. Des messages et des notes montrent également que Tony Merchant souhaitait rester le plus discret possible sur le sujet.

Aux États-Unis

denise rich portrait

Denise Rich. Son ancien mari, Marc Rich, a fait fortune dans le pétrole et a été poursuivi pour évasion fiscale il y a une dizaine d’années, note The Guardian. Cette auteur de chansons et figure de la vie mondaine a l’habitude de recevoir sur son yacht, où elle organise des soirées pour lever des fonds. En 2004, elle possédait elle-même 144 millions de dollars dans un trust aux îles Cook.

En Russie

igor chouvalov REUTERS

Olga et Igor Chouvalov. Igor Chouvalov n'est autre que le vice-Premier ministre russe, également homme d’affaires, réputé proche de Vladimir Poutine. Dès 2011, les médias révélaient qu’Igor Chouvalov s’était considérablement enrichi, notamment grâce à une filiale aux Bahamas d’une entreprise détenue par son épouse, Olga, indique le quotidien britannique. 

En Mongolie

bayartsogt sangajav 400 YOUTUBE

Bayartsogt Sangajav. Ce haut responsable politique, ancien ministre des Finances de Mongolie, envisage de démissionner après les révélations sur son compte en Suisse et sur ses liens avec des paradis fiscaux. Bayartsogt Sangajav a aussi dirigé la Banque Asiatique de Développement et participé à ce titre à de nombreuses réunions internationales.

En Espagne

carmen thyssen-bornemisza REUTERS

La baronne Carmen Thyssen-Bornemisza. Grande collectionneuse d’art, la veuve du milliardaire Hans Heinrich Thyssen a largement contribué à alimenter les collections du musée madrilène qui porte le nom de sa famille. C’est d’ailleurs pour acheter des œuvres d’art, dont une toile de Van Gogh, qu’elle aurait utilisé les services de paradis fiscaux.

Aux Philippines

imee marcos 400 REUTERS

Maria Imelda Marcos Manotoc. Aujourd’hui gouverneur d’une province, elle est la fille de l’ancien dictateur des Philippines, Ferdinand Marcos, note le Centre philippin pour le journalisme d’investigation. Son nom apparaît dans la liste des bénéficiaires d’un trust aux Îles Vierges britanniques. L’organisme ne figure pas dans sa déclaration officielle d’intérêts financiers, obligatoire dans le pays pour tous les responsables politiques.

En Azerbaïdjan

ilham aliyej 400 REUTERS

Ilham Aliyev. Le président d’Azerbaïjan est lui-même cité dans le scandale : avec sa femme, il aurait monté en 2003 une entité aux Îles Vierges britanniques. Trois autres entités auraient été montées un peu plus tard au nom de ses trois filles, avec comme directeur un puissant homme d’affaires, dont l’entreprise de construction a remporté d’importants contrats dans le pays.