Les souvenirs d’Assange aux enchères

  • A
  • A
Les souvenirs d’Assange aux enchères
@ EBAY
Partagez sur :

Un câble diplomatique, un sachet de café et une photo du créateur de WikiLeaks sont à vendre.

Les amateurs de documents secrets vont pouvoir assouvir leur soif de confidences. WikiLeaks met aux enchères sur Internet huit objets ayant appartenu ou signé de la main du fondateur du site spécialisé dans la révélation de dossiers classifiés. Le tout à acquérir avant jeudi, pour financer WikiLeaks qui est dans le rouge.

A vendre : une photo de Julian Assange

Un des câbles diplomatiques des Nations unies divulgué par WikiLeaks est notamment à vendre sur eBay. Le site espère obtenir les 21.000 livres, soit 24.000 euros. Son prix de départ est pourtant fixé à 2.100 livres soit 2.400 euros. Petite particularité de cet objet : il est signé de la main de Julian Assange.

Parmi les autres mises en vente : un poster d’un film de John Pilger signé du réalisateur et de Julian Assange, un sachet de café que le fondateur de WikiLeaks a rapporté de prison et qu’il a annoté proposé à 290 euros ou encore une photo de Julian Assange à son anniversaire présentée comme exclusive à s’offrir pour un peu plus de 800 euros.

Le lot le plus cher est un ordinateur utilisé pour "préparer la divulgation" de télégrammes diplomatiques. Son prix de départ est de 6.000 livres soit environ 6.800 euros. A céder également des tickets pour le prochain défilé de Vivienne Westwood à Paris, offerts par la créatrice à Julian Assange. Les places sont à acheter sans attendre 9.200 euros environ.

Objectif : "soutenir l'action du site"

L’argent récolté servira "exclusivement à soutenir l'action" du site, a indiqué WikiLeaks précisant qu’il doit faire face à des difficultés financières depuis que, notamment, les géants des paiements bancaires Visa et MasterCard ont bloqué les donations à son profit fin 2010.

Ce n’est pas la première fois que le site se lance dans les enchères. En juin dernier, WikiLeaks avait déjà vendu une invitation à dîner avec Julian Assange, qui est actuellement assigné à résidence en Grande-Bretagne, pour lever des fonds. L’opération devrait être reproduite, encore à trois reprises.