Les scouts gays d’Amérique attendront

  • A
  • A
Les scouts gays d’Amérique attendront
Malgré deux ans de réflexion sur le sujet, l'organisation Boy Scouts of America (BSA), a confirmé l'interdiction pour ses membres d'afficher leur homosexualité sous peine d'exclusion.@ REUTERS
Partagez sur :

L'association Boy Scouts of America a décidé de maintenir l'interdiction des homos dans ses rangs.

Chuck Norris peut avoir le sourire. La levée du tabou gay chez les Boys Scouts, ce n'est finalement pas pour tout de suite. Après deux ans de réflexion sur le sujet, l'organisation Boy Scouts of America (BSA) a confirmé l'interdiction pour ses membres d'afficher leur homosexualité sous peine d'exclusion. L'acteur, militant républicain et chrétien engagé, s'était illustré ces derniers temps par son opposition à la levée du tabou gay.

L'organisation avaient décidé de se pencher sur la question alors que des membres éminents de cette organisation avaient appelé à lever cette interdiction. Des associations de défense des droits des homosexuels ont également multiplié les protestations ces dernières années contre le règlement intérieur de la BSA qui prohibe l'homosexualité avouée.

L'organisation Boy Scouts of America, créée en 1910, et qui compte encore aujourd'hui près de quatre millions d'adhérents âgés de sept à 21 ans, est en effet connue pour être discriminatoire à l'encontre des athées, des agnostiques et des homosexuels. Il y a 12 ans, la Cour suprême américaine avait jugé cette interdiction parfaitement légale, estimant qu'une organisation avait le droit de sélectionner ses adhérents selon ses propres critères.

L'organisation se justifie

Le directeur de la BSA, Bob Mazzuca justifie aujourd'hui cette décision. "Nous saisissons parfaitement que quelle soit la mesure prise à ce sujet, elle ne correspondra pas à la diversité des opinions de nos membres ou de la société", souligne-t-il dans le Los Angeles Times.

Ce dernier explique au quotidien américain que "pour la grande majorité des parents des jeunes" que l'organisation accueille, "il est important d'aborder le sujet de l'homosexualité dans le cadre familial, en présence de directeurs de conscience, au bon moment et dans les bonnes conditions".

Une évolution à venir ?

L'Alliance des gays et lesbiens contre la diffamation (GLAAD) ne peut, elle, qu'être déçue. L'association rappelle que les scouts féminins ("Girl Scouts") et le "Boys and Girls Club", ainsi que l'armée américaine désormais, acceptent les homosexuels, et appelle donc les "Boy Scouts" à leur emboîter le pas.

Une évolution pourrait d'ailleurs bientôt voir le jour. Deux membres du bureau national de BSA, le directeur général d'Ernst & Young, James Turley (proche de Barack Obama, nldr) et celui d'AT&T, Randall Stephenson, qui devrait présider le bureau d'ici deux ans, ont récemment déclaré qu'ils tenteraient de faire modifier le règlement.