Les propriétés de Trump placées sous protection

  • A
  • A
Les propriétés de Trump placées sous protection
@ SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Les manifestations anti-Trump se multiplient à travers les Etats-Unis depuis l'élection surprise du milliardaire.

La police a mis en place des barrières de sécurité jeudi devant le nouvel hôtel de Donald Trump à Washington, et une rangée de plots de béton maintenait les passants à distance de la Trump Tower à New York, sur fond de nouvelles manifestations dans plusieurs villes du pays contre le président élu.

"Non à Trump!" Après les rassemblements anti-Trump de mercredi dans au moins dix villes américaines de Boston à Berkeley, où les participants ont scandé "Ce n'est pas mon président!" et "Non à Trump!", de nouvelles manifestations ont eu lieu jeudi à San Francisco mais aussi au Texas et à New York. A San Francisco, plus de 1.000 étudiants ont fait l'école buissonnière jeudi matin pour aller défiler dans le quartier financier en agitant des drapeaux arc-en-ciel représentant les communautés LGBT, mais aussi des drapeaux mexicains et des pancartes hostiles à Trump.

Des appels à manifester. Plusieurs centaines d'étudiants de l'Université de l'Etat du Texas, à San Marcos, se sont rassemblés sur le campus en s'indignant de l'élection de Donald Trump. Une manifestation à Washington Square, dans Manhattan, a rassemblé plusieurs centaines de personnes. Des appels à manifester ont été lancés également pour le week-end, mais aussi pour le 20 janvier, jour de l'investiture du nouveau président.