Les propos du pape sur l’homosexualité critiqués en Grande-Bretagne

  • A
  • A
Les propos du pape sur l’homosexualité critiqués en Grande-Bretagne
Partagez sur :

Plusieurs associations chrétiennes britanniques ont dénoncé les propos "irresponsables" de Benoît XVI. Lundi, le pape a implicitement condamné l'homosexualité et la transsexualité.

"Parler de la nature de l'être humain comme homme et femme et demander que cet ordre de la création soit respecté ne relève pas d'une métaphysique dépassée. Si les forêts tropicales méritent notre protection, l'homme (...) ne la mérite pas moins". Ces propos de Benoît XVI hier devant le personnel du Vatican, lors de son discours de fin d’année, n’ont pas été très bien reçus par plusieurs associations chrétiennes britanniques.

La révérende Sharon Ferguson, directrice générale du Mouvement chrétien gay et lesbien, a qualifié ces remarques de "totalement irresponsables et inacceptables sur le fond comme sur la forme". "C'est plutôt de ses commentaires qu'il faut nous protéger. Ce sont des commentaires de ce genre qui justifient la persécution homophobe dans les écoles et (...) les attaques contre les homosexuels", a-t-elle poursuivi.

Un avis partagé par le révérend Giles Fraser, président d'Inclusive church, un mouvement anglican pro-homosexuel: "Comme toujours, ce type d'homophobie religieuse est un alibi pour tous ceux qui voudraient nuire aux homosexuels". "Le pape propage la crainte que les homosexuels menacent la planète. C'est tout simplement aberrant". L'ancien frère dominicain Mark Dowd, homosexuel et militant pour le groupe écologique chrétien Operation Noah, a estimé que les propos du pape étaient "compréhensibles mais peu judicieux et malencontreux".

Pour l'Eglise catholique, l'homosexualité n'est pas un pêché, mais l'acte homosexuel en est un.