Les prisons de New York pourraient devenir payantes

  • A
  • A
Les prisons de New York pourraient devenir payantes
Partagez sur :

Un projet de loi a été lancé en ce sens il y a quelques jours. Une journée dans une cellule pourrait ainsi être facturée une soixantaine d’euros.

Faire des économies coûte que coûte : c’est l’obsession de nombreux Etats américains en plein crise. Parmi eux, l’Etat de New York. L’un de ses élus, James Tedisco, a déposé fin juillet un projet de loi pour rendre payants les séjours en prison. L’idée alimente depuis la polémique.

Le projet a été surnommé "Madoff Bill", du nom de Bernard Madoff, l’homme d’affaires condamné en juin dernier à 150 ans de prison pour une gigantesque escroquerie chiffrée à des dizaines de milliards de dollars. Le raisonnement est le suivant : puisque les condamnés ont une dette envers la société, que ceux qui le peuvent "paient au sens propre du terme", résumeTime magazine. James Tedisco dit viser ainsi en particulier les gros bonnets du trafic de drogue.

Le projet de loi fixe à 90 dollars, soit une soixantaine d’euros, le montant de la nuit en prison et à sept euros supplémentaires environ pour un détenu malade qui aurait besoin d’une assistance médicale. Si le détenu n’est pas à même de payer, sa famille pourrait être mise à contribution. L’objectif est d’économiser ainsi un milliard de dollars, soit près de 700.000 euros, par an.

Les Etats-Unis sont le pays qui présente le plus fort taux d’emprisonnement au monde avec 2,3 millions de détenus pour 306 millions d’habitants. En 25 ans, la durée des peines n’a cessé par ailleurs de s’allonger. Le nombre de condamnés à la perpétuité a ainsi été multiplié par quatre.