Les Philippines ravagées par un typhon

  • A
  • A
Les Philippines ravagées par un typhon
La Croix-Rouge annonce que la tempête Washi a déjà fait 440 morts.@ REUTERS
Partagez sur :

Plus de 650 personnes sont mortes samedi et près de 800 sont portées disparues.

Les opérations de secours se poursuivaient dimanche pour retrouver plus de 800 disparus après le passage du typhon Washi sur l'île de Mindanao, aux Philippines, qui a tué plus de 650 personnes. Selon la Croix-Rouge philippine (PNRC), 532 personnes ont péri dans huit provinces de cette île, située dans le sud de l'archipel. 

Environ 20.000 soldats ont été mobilisés pour retrouver les corps et construire des cercueils, a déclaré le général de brigade Roland Amarille, qui craint la propagation d'épidémies.

Pas d’évacuation préventive

Les cours d'eau ont subitement débordé en pleine nuit "alors que les gens dormaient profondément" et ont provoqué "la pire inondation de l'histoire de la ville", a déclaré à GMA Lawrence Cruz, maire d'Iligan. "En dépit de l'alerte sur l'approche de la tempête il n'y a pas eu d'évacuation préventive", a relevé à Manille, Benito Ramos, chef de l'organisme national pour la prévention des catastrophes. L'agriculture devrait être durement touchée, a-t-il ajouté.

Dix centres d’urgences mis en place

Quelque 100.000 personnes ont dû quitter leur domicile, selon le ministère des Affaires sociales qui a installé une dizaine d'abris de fortune à Iligan et Cagayan de Oro. Le président philippin Benigno Aquino a, de son côté, ordonné la mise sur pied de 10 centres d'urgence pour accueillir les sinistrés à Mindanao.

Les Philippines sont touchées chaque année par une vingtaine de tempêtes tropicales ou typhons. Deux violents typhons, Nesat et Nalgae, ont frappé l'archipel en septembre dernier, causant la mort d'une centaine de personnes. En 2009, la tempête tropicale Ketsana, qui avait noyé une grande partie de Manille sous les eaux, avait fait 464 victimes.