Syrie : les peshmergas kurdes entrent dans Kobané

  • A
  • A
Syrie : les peshmergas kurdes entrent dans Kobané
@ Reuters
Partagez sur :

RENFORTS - 150 peshmergas rentrent dans la ville syrienne pour soutenir les kurdes en train de combattre l'organisation de l'Etat islamique.

L'info. La nation kurde se mobilise. Un convoi de combattants kurdes irakiens est entré vendredi soir dans la ville du Kurdistan syrien de Kobané, assiégée depuis plus de 40 jours par les djihadistes de l'organisation Etat islamique, annoncent les peshmergas. Peu de temps avant, un journaliste de Reuters les avait vu s'embarquer à bord d'une dizaine de camions et de jeeps et quitter un point de ralliement situé à 8 km de la frontière. Kobané se trouve juste de l'autre côté.



Ces combattants kurdes d'Irak sont arrivés en Turquie dans la nuit de mardi à mercredi. Une avant-garde d'une dizaine de peshmergas s'était brièvement rendue jeudi dans Kobané pour tenter de mettre au point une stratégie commune avec les chefs des Unités de protection du peuple kurde (YPG) qui défendent cette ville adossée à la frontière turque. 

>> LIRE AUSSI - L'étrange alliance contre l'Etat islamique

S'ils ne sont que 150, les peshmergas apporteront un soutien matériel et humain indispensable aux combattants présents dans la ville depuis plus d'un mois. Au-delà de l'importance militaire de leur arrivée, la présence de peshmergas à Kobané marque un tournant diplomatique. En effet, ces soldats ont obtenu l'autorisation de la Turquie, pourtant en conflit avec les kurdes, de transiter par son territoire pour se rendre à Kobané. Sous la pression américaine, le gouvernement islamo-conservateur turc a autorisé la semaine dernière le passage par son territoire de renforts venus de la région autonome du Kurdistan irakien pour renforcer les combattants kurdes qui défendent Kobané.