Les perches à selfies bannies des musées américains

  • A
  • A
Les perches à selfies bannies des musées américains
@ ED JONES / AFP
Partagez sur :

Les perches à selfies ne sont plus les bienvenues dans certains musées américains, qui ont décidé de les bannir. Une interdiction qui ne concerne pas les selfies. 

Dans les lieux touristiques, les perches à selfie se multiplient. Mais dans les musées américains, ces bâtons tenant les smartphones à distance pour prendre des autoportraits avec plus de champ ne sont plus les bienvenus, rapporte le New York Times

Certains établissements, dont le célèbre Metropolitan Museum of Art, ont banni ces perches, également appelées "selfies sticks". "C'est une chose de prendre des photos à bout de bras, mais lorsqu'il s'agit de photos prises de trop loin, vous envahissez l'espace personnel des autres", explique Sree Sreenivasan, le responsable numérique du Metropolitan Museum of Art. Deborah Ziska, en charge à la National Gallery of Art de Washington, met également en avant le danger que représente ces perches pour les expositions. "Nous ne voulons avoir à mettre les œuvres d'art sous verre", assure-t-elle au quotidien américain

En revanche, si les selfies stick, dont l'usage est somme toute rare, sont désormais bannis de certains musées, les selfies sont quant à eux encouragés, souligne le blog du Monde Big Browser. Une exception due à la publicité gratuite réalisée par ces autoportraits. Ainsi, lors d'une rétrospective consacrée à l'artiste Jeff Koons l'an passé, le Whitney Museum of American Art avait encouragé la pratique, distribuant des cartons "Koons est génial pour les seflies", avec la marche à suivre pour poster les clichés sur Instagram.