Les Lettons rejettent la langue russe

  • A
  • A
Partagez sur :

Les électeurs lettons ont massivement rejeté samedi par référendum une proposition visant à faire du russe la deuxième langue officielle de la république balte. Le "non" l'a emporté par 76% des voix contre 24%, selon les résultats portant sur 830 des 1.035 bureaux de vote mobilisés pour l'occasion.

Cette consultation controversée avait été organisée à l'initiative du lobby pro-russe, qui affirme que l'importante minorité russophone est marginalisée depuis la sécession avec l'Union soviétique. Environ un tiers de la population lettone, forte au total de deux millions d'habitants, est russophone. Beaucoup de ces russophones se sont installés en Lettonie pendant la période soviétique, qui a duré cinquante ans. Riga a retrouvé son indépendance en 1991.