Les leçons de Barack Obama pour être un bon père

  • A
  • A
Les leçons de Barack Obama pour être un bon père
Partagez sur :

A l’occasion de la fête des pères, le président américain a reçu des concitoyens masculins à la Maison Blanche pour distiller quelques conseils.

Comment être un bon père, selon Barack Obama. A l’occasion du Father’s Day, la fête des pères américaine, le président des Etats-Unis a réuni une centaine de pères et d’éducateurs à la Maison Blanche pendant plus d’une heure, dimanche.

Le président américain a insisté sur le rôle du père, vital pour la société américaine. Le déficit de lien fort avec un père conduit de nombreux jeunes à fuir leurs responsabilités lorsqu’ils deviennent adultes. Un enfant au père absent est deux fois plus menacé qu’un autre par l’échec scolaire et par la délinquance qui conduit en prison.

Le père, selon Obama, ne doit pas seulement être présent. Il doit aussi être le premier professeur de chaque enfant, et veiller à ce que ses enfants apprennent le respect et acquièrent une discipline : "nous devons prendre conscience du problème. Nous devons éteindre la télévision et parler à nos enfants, les écouter, comprendre de quoi est faite leur vie."

Barack Obama s’est servi de sa propre histoire pour illustrer son propos. Le président américain a expliqué à quel point l’absence d’un père dans sa propre vie avait été une épreuve en termes de quête d’identité et de repères. "Je ne veux pas être un père comme celui que j'ai eu", lançait-il dans le livre "Renegade" (Renégat) de Richard Wolffe, paru début juin.

"Je sais que je suis un père imparfait", écrit Barack Obama dans une lettre publiée par le magazine "Parade" publié dimanche. "Je ne compte plus les fois où, au cours des années, le travail m'a arraché aux devoirs de la paternité." Cela n’a pas été le cas dimanche, puisque pour la fête des pères, le président des Etats-Unis a emmené ses deux filles chez le meilleur marchand de glaces de la banlieue de Washington.