09/02/2018 - 20h57

Les Kurdes d'Irak ont sommairement exécuté des membres de l'EI

© AFP

L'organisation Human Rights Watch a affirmé vendredi que les forces de sécurités kurdes irakiennes ont sommairement exécuté des prisonniers de Daech. 

Les forces de sécurités kurdes irakiennes ont sommairement exécuté l'an dernier des dizaines de prisonniers du groupe État islamique et ont inhumé leurs corps dans une fosse commune au nord-ouest de Mossoul, affirme l'organisation Human Rights Watch (HRW) dans un rapport publié vendredi.

Une fosse commune située près d'un barrage de Mossoul. Un responsable de la sécurité du Gouvernement régional kurde (GRK) n'a pas répondu aux sollicitations de Reuters. HRW cite dans son rapport un autre responsable du GRK, Dindar Zebari, qui a nié l'existence de telles exécutions extrajudiciaires et déclaré que les corps étaient ceux de djihadistes tués au combat "qui avaient probablement été rassemblés pour être enterrés". "La fosse commune étant située dans la zone inondable du barrage de Mossoul, il est crucial que des experts légistes internationaux puissent y accéder pour exhumer soigneusement les corps avant que les pluies saisonnières ne remplissent à nouveau le réservoir cette année", lit-on dans le rapport.

Les peshmergas ont participé à la reconquête de Mossoul. Les peshmergas des forces de sécurité kurdes ("Asayish") ont participé à l'opération de reconquête de Mossoul, capitale de facto du "califat" proclamé en 2014 par l'État islamique sur le vaste territoire qu'il contrôlait à l'époque entre l'Irak et la Syrie.