Les groupes islamistes armés qui contrôlent le nord du Mali recrutent par dizaines des combattants à Tombouctou, a affirmé mercredi à l'AFP un élu de cette capitale régionale. "Ansar Dine et Aqmi recrutent actuellement à ciel ouvert à Tombouctou. Le mouvement Ansar Dine entend imposer l'application de la charia (loi islamique) sur tout le territoire malien, tandis qu'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) prône le jihad (guerre sainte). Les deux sont alliés sur le terrain.

"Trois enfants d'une même famille ont été enrôlés aujourd'hui (mercredi). L'un avait 17 ans, l'autre 15 ans, l'autre 14 ans. Ils sont séduits par l'idéologie qui est censée leur ouvrir la porte du paradis", a ajouté l'élu. "Ansar Dine et Aqmi distribuent gratuitement la nourriture, soignent gratuitement. Ca plaît beaucoup aux gens ici. A ce rythme, notre jeunesse est foutue", a-t-il alerté.

Ces recrutements nombreux ont été confirmés par un journaliste local, qui a dit avoir été lui-même "réquisitionné" par les islamistes pour faire "leur propagande". Le putsch du 22 mars à Bamako a précipité la crise dans le nord du Mali, désormais sous la loi de rebelles touareg, d'islamistes armés et de divers groupes criminels.