Les Isis, victimes inattendues de l’Etat islamique

  • A
  • A
Les Isis, victimes inattendues de l’Etat islamique
Une jeune femme prénommée Isis a lancé une pétition en ligne pour que l'Etat islamique soit appelé ISIL.@ Capture écran YouTube
Partagez sur :

ÉTATS-UNIS - Un femme prénommée Isis ne veut plus être associée au groupe terroriste de l’Etat Islamique, désigné par l'acronyme ISIS. 

Elle vivent aux États-Unis et s’appellent Isis, du nom de la déesse égyptienne. Un prénom particulièrement difficile à porter en ce moment. Car ISIS est surtout employé aux Etats-Unis pour désigner l"’Islamic State of Iraq and Syria", c’est à dire l’Etat Islamique.

Un homonyme que ne supporte plus Isis Martinez, qui a lancé une pétition pour que les médias cessent d’utiliser l'acronyme ISIS. “Ces dernières semaines ont été particulièrement difficiles. Mon prénom entraîne des réactions gênantes. Au début, j’ai pensé que ça passerait. Mais ça ne s’améliore pas du tout”, racontait Isis Martinez fin août, dans une vidéo diffusée sur YouTube.

27.000 signatures. La jeune femme décide de lancer cette pétition après un passage aux urgences, lorsqu’une interne en médecine lui conseille d’utiliser son deuxième prénom. “J’aime mon prénom. Je n’en changerai pas, et les milliers de femmes qui partagent ce magnifique prénom ne devraient pas en changer non plus”, insiste Isis Martinez. 

Plutôt qu’ISIS, la jeune femme demande aux médias d’employer l’acronyme ISIL, pour “Islamic State of Iraq and the Levant”. Un sigle utilisé par les Nations Unies et par certains médias de référence, à l’image de l’agence de presse américaine Associated Press. Sa pétition a déjà recueilli près de 27.000 signatures. 

>> LIRE AUSSI - L’Etat islamique, organisation aux mille noms