Les internautes britanniques surveillés de près ?

  • A
  • A
Les internautes britanniques surveillés de près ?
Le projet de loi vise à autoriser une surveillance accrue des internautes britanniques.@ Reuters
Partagez sur :

L'annonce de ce projet de loi, accusé d'attenter à la vie privée suscite un tollé Outre-manche.

Qui échange avec qui sur Internet ? A quel moment ? Alors que les émeutes de Londres, il y a moins d'un an, ont marqué les esprits, ces informations intéressent plus que jamais les autorités britanniques… Pour autoriser la police à avoir accès à ces données, un projet de loi va être présenté en mai par le ministère de l'Intérieur, révèle The Guardian lundi.

"Protéger la population"

Si le projet de loi était voté, tous les ressortissants britanniques seront alors susceptibles d'être "observés" sur la toile. A la manière de relevés détaillés, les autorités auront, en effet, la possibilité de savoir à qui chacun parle et quand. En revanche, il leur sera impossible de prendre connaissance du contenu même des messages, croit savoir le quotidien britannique.

Pour le ministère de l'Intérieur, l'enjeu est de "protéger la population". Accéder à certaines données en certaines circonstances pourrait ainsi permettre d'enquêter sur le terrorisme, a fait valoir un porte-parole du ministère.

Une surveillance "à l'iranienne"

Les défenseurs de la vie privée sont, eux, alarmistes. Nick Pickles, chef de file du groupe de pression Big Brother Watch, a déjà dénoncé une "étape sans précédent" allant jusqu'à comparer le projet à la surveillance exercée en Chine ou en Iran.

"Tout le monde est visé"

Fournisseurs d'accès à Internet (FAI) et politiques ne cachent pas non plus leur inquiétude. "Cela ne cible pas les terroristes ou les criminels, absolument tout le monde est visé", a dénoncé le député conservateur David Davis sur la BBC en jugeant qu'une société civilisée ne pouvait passer outre l'autorisation d'un magistrat pour "surveiller".