Les intempéries font 52 morts au Brésil

  • A
  • A
Les intempéries font 52 morts au Brésil
Partagez sur :

Trois jours de pluies diluviennes ont provoqué de nombreux glissements de terrain, et le bilan pourrait s’alourdir.

Au moins 52 personnes sont mortes depuis mercredi dans l'Etat de Rio, au Brésil, à la suite de trois jours de pluies diluviennes qui ont provoqué de nombreux glissements de terrain. Ce bilan devrait s'alourdir dans les prochaines heures en raison du nombre de disparus.

Bien que la pluie ait cessé vendredi, les autorités ont placé Rio en état d'alerte par crainte de nouveaux glissements de terrain. Sur les pentes raides des collines de la ville se trouvent de nombreuses favelas.

Vendredi, dix-neuf personnes au moins sont mortes dans un petit hôtel de luxe situé sur l'île touristique d'Ilha Grande, au sud de Rio, a été en partie enseveli sous une coulée de boue. Le nombre de victimes pourrait s'élever à 40, le nombre de touristes présents dans l’hôtel Sankay "C'est une vision d'horreur, un amas de boue, de pierres et d'arbres recouvrent plusieurs maisons", a déclaré le responsable des équipes de secours.

"Les chances de retrouver des survivants sont très faibles", ont fait savoir les secours. "Comme les maisons et l'hôtel se trouvent sous des tonnes de boue, le sauvetage est plus difficile. On ne peut pas utiliser d'équipements lourds pour ne pas courir le risque de nouveaux éboulements de terrain."