Les hommes (stressés) préfèrent les rondes

  • A
  • A
Les hommes (stressés) préfèrent les rondes
Marilyn Monroe dans "Diamonds are a girl's best friend".@ CAPTURE FILM
Partagez sur :

Sous pression, ils seraient davantage attirés par les femmes pulpeuses selon une étude.

Monica Belluci 1 - 0 Kate Moss. Les femmes aux formes généreuses ont plus de chance de plaire aux hommes stressés que les brindilles, si l'on en croit une étonnante étude publiée dans le journal scientifique Plos One.

La faim, les médias... et le stress

L'idéal féminin des hommes serait, en effet, en partie liée à leur niveau de stress, selon des chercheurs britanniques des universités de Londres et Newcastle.

"Beaucoup d'études suggèrent que nos préférences en termes de silhouette sont profondément ancrées, mais ce n’est probablement pas vrai", relève sur la BBC le Dr Martin Tovee, co-auteur de l’étude.

Les chercheurs, qui s'étaient déjà penchés lors de précédents travaux sur d'autres facteurs d'influence comme la faim ou l'influence des médias, se sont cette fois intéressés à l'impact des situations de stress immédiat.

Les préférences d'un groupe d'hommes confrontés à une situation stressante - une prise de parole en public - ont donc été comparées à celles d'un groupe témoin d'hommes "non-stressés".

Le résultat montre que les premiers ont trouvé les femmes rondes plus séduisantes que les seconds.

"Un impact mineur, mais réel"

"L'impact est mineur comparé à l'influence de l'environnement culturel", reconnaissent les scientifiques. "Mais cela suggère que certains facteurs peuvent se combiner".

L'étude conforte d'autres recherches qui ont établi que l'attirance physique change suivant l'environnement économique.

"Si vous suivez des gens quittant un environnement pauvre pour un milieu plus aisé, leurs préférences changeront en 18 mois", rappelle ainsi le Dr Tovee.

"Les médias, le mode de vie, toutes sortes de choses peuvent modifier notre physique idéal", conclut le chercheur.