Les hommes à petits testicules sont plus paternels

  • A
  • A
Les hommes à petits testicules sont plus paternels
(photo d'illustration)
Partagez sur :

C'est en tout cas ce que démontrerait une étude réalisée par des anthropologues américains.

Des hommes avec de plus petits testicules seraient plus paternels, se montrant plus attentifs et engagés dans les soins de leurs enfants en bas âge que ceux dotés de gonades plus volumineuses, avancent des anthropologues américains dans une recherche parue lundi. Alors que de nombreux facteurs économiques, sociaux et culturels influencent probablement le degré d'engagement du père dans l'éducation de ses enfants, ces chercheurs se sont penchés sur la possibilité de l'existence de déterminations biologiques dans l'instinct paternel. Des études précédentes ont montré que des hommes avec de bas niveaux de testostérone étaient plus paternels et que ceux avec des teneurs élevées de cette hormone mâle divorçaient plus ou se livraient à la polygamie, rappellent-ils dans cette recherche menée par des anthropologues de l'université Emory (Géorgie) et publiée dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS) datés du 9 au 13 septembre.

"Nos données suggèrent que la biologie du mâle humain reflète un compromis entre l'énergie mobilisée pour la reproduction et celle consacrée à élever sa progéniture", explique James Rilling, dont le laboratoire a conduit cette recherche. "Notre étude est la première à se pencher sur le fait de savoir si l'anatomie humaine et les fonctions du cerveau peuvent expliquer cette variation de l'instinct paternel chez les hommes", ajoute Jennifer Mascaro, le principal auteur. La recherche a porté sur 70 pères biologiques de 21 à 55 ans qui avaient un enfant âgé de un à deux ans et vivaient avec la mère. Les parents ont été soumis séparément à une série de questions sur l'engagement du père dans les soins de leur enfant comme changer les couches, le nourrir et lui donner un bain ou encore rester à la maison pour s'occuper du bébé malade ou l'amener chez le médecin.