Les hockeyeuses nord-coréennes débarquent au Sud pour les JO

  • A
  • A
Les hockeyeuses nord-coréennes débarquent au Sud pour les JO
@ KOREA POOL / AFP
Partagez sur :

 Les JO de Pyeongchang qui s'ouvrent le 9 février ont permis un rapprochement entre les deux Corées ennemies.

Douze joueuses nord-coréennes de hockey sur glace sont arrivées en Corée du Sud jeudi pour former une équipe unifiée aux prochains Jeux olympiques d'hiver, la première du genre en près de trois décennies. Les JO de Pyeongchang qui s'ouvrent le 9 février ont permis un rapprochement entre les deux frères ennemis après deux années de crispation due à l'accélération des programmes balistique et nucléaire de Pyongyang. 

Une équipe binationale critiquée. Mais les efforts de paix du président sud-coréen de centre-gauche Moon Jae-In sont loin de faire l'unanimité au Sud, certains l'accusant de sacrifier sur l'autel de la politique les chances d'athlètes sud-coréens. Les joueuses vêtues de survêtements siglés "DPR Korea", nom officiel de la Corée du Nord, ont franchi la frontière par la route non loin de Kaesong, la zone industrielle opérée conjointement par les deux Corées jusqu'en 2016. Leurs nouvelles coéquipières leur ont offert des bouquets de fleurs à leur arrivée à l'installation de hockey sur glace de Jincheon, pour y commencer l'entraînement. "Je suis heureux que le Nord et le Sud se soient unis pour la compétition", a dit l'entraîneur nord-coréen Pak Chol Ho, cité par la presse.


Depuis la division de la péninsule, les deux Corées ont concouru ensemble en 1991 seulement, les joueuses de tennis de table raflant l'or aux championnats du monde au Japon, leurs footballeurs parvenant en quarts de finale de la coupe du monde des moins de 20 ans au Portugal. Les 12 Nord-Coréennes se joindront aux 23 Sud-Coréennes initialement choisies, aux termes du récent accord trouvé par les Corées et le Comité international olympique.