Les Françaises tuées, deux passionnées de l’Argentine

  • A
  • A
Les Françaises tuées, deux passionnées de l’Argentine
@ MAXPPP
Partagez sur :

PORTRAIT - Les jeunes étudiantes tuées près de Salta connaissaient très bien l’Amérique du Sud.

Les deux étudiantes*, dont les corps ont été découverts vendredi près de Salta, en Argentine, étaient fascinées par l’Amérique du Sud, qu’elles connaissaient très bien. A 24 et 29 ans, elles étaient inscrites à l’Ecole des Hautes études d’Amérique latine, prestigieux établissement rattaché à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. "Deux étudiantes brillantes, qui consacraient leurs talents et leur énergie à étudier l'Amérique latine", a précisé la présidente de l’université dans un communiqué.

La première venait d’achever son mémoire, qui portait sur la migration syro-libanaise en Argentine. La plus âgée se rendait très souvent au Guatemala, en République Dominicaine, et plus récemment en Argentine.

En vacances à Salta

Les deux jeunes filles se sont rapprochées en juin, lors d’un colloque consacré aux relations entre le Moyen-Orient et l’Amérique du Sud. Elles sont ensuite allées au Salvador, pour un exercice pédagogique.

Puis, elles ont décidé de s’accorder quelques jours de vacances en Argentine, dans la zone très touristique de Salta. "Une région qui n’est pas connue pour son insécurité", a affirmé le porte-parole du Quai d’Orsay Romain Nadal. Elles ont disparu le 16 juillet dernier, et auraient été tuées entre mardi 26 et jeudi 28 juillet, selon les enquêteurs. Leurs corps, découverts vendredi par des randonneurs, ont été autopsiés. Une enquête est en cours pour déterminer les causes du drame. Pour le moment, la piste de la séquestration des deux étudiantes par un habitant de la région est privilégiée.

*Les familles des victimes ont demandé à ce que leur identité ne soit pas divulguée.