Les familles françaises priées de quitter le Yemen

  • A
  • A
Les familles françaises priées de quitter le Yemen
@ REUTERS
Partagez sur :

Le Quai d'Orsay demande aux familles d'expatriés français, en poste au Yemen, de quitter le pays.

La situation se dégrade au Yémen. Le ministère des Affaires étrangères demandent donc mercredi aux conjoints avec enfants d'expatriés français de quitter le pays.

"Compte tenu de la dégradation de la situation sécuritaire résultant des derniers événements au Yémen, nous avons appelé les ressortissants français à une vigilance et à une prudence accrues", a déclaré dans un communiqué le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero.

Il s'agit d'une mesure temporaire

"Dans ce contexte, les conjoints avec enfants seront invités à quitter le territoire yéménite. Il s'agit d'une mesure temporaire de précaution prise en liaison avec les principales entreprises françaises présentes sur place et après en avoir informé les autorités yéménites", a-t-il précisé avant d'ajouter : "Les services de l'ambassade de France au Yémen continueront à fonctionner normalement".

Quelque 840 ressortissants français sont recensés au Yémen. Le ministère n'a pas donné d'indications sur le nombre de conjoints et d'enfants des expatriés qui ont été invités à quitter le pays.

Une série d'attentats revendiqués par Al-Qaïda

La veille, Nicolas Sarkozy avait réitéré au président yéménite Ali Abdallah Saleh, en visite à Paris, le soutien de la France à son pays pour lutter contre le terrorisme, après la multiplication, ces dernières semaines, sur son sol, d'attentats revendiqués par Al-Qaïda.

Les islamistes jihadistes, dont ceux d'Al-Qaïda, sont très actifs au Yémen, un pays pauvre de la péninsule arabique miné par un mouvement séparatiste dans le Sud et les séquelles d'une rébellion chiite dans le Nord.