Les Etats-Unis suspendent toute nouvelle concession pétrolière dans l'Arctique

  • A
  • A
Les Etats-Unis suspendent toute nouvelle concession pétrolière dans l'Arctique
@ DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Dans un communiqué, les Etats-Unis annoncent ne plus vouloir accorder de droits d'exploitation pétrolière en Arctique. 

Les Etats-Unis ont annoncé qu'ils n'accorderaient plus de nouveaux droits d'exploration pétrolière dans l'Arctique américain, au large de l'Alaska, jusqu'en 2017, alors que le potentiel de production dans le bassin est en-dessous des espérances.

Annulation d'enchères à venir. La secrétaire à l'Intérieur Sally Jewell a annoncé vendredi dans un communiqué l'annulation de deux prochaines enchères pour des concessions sous les mers des Tchouktches (2016) et de Beaufort (2017), alors qu'un seul candidat pour le site de Beaufort s'était manifesté. L'administration de Barack Obama a en même temps rejeté les demandes des compagnies Shell et Statoil qui réclamaient une extension de leurs concessions de dix ans, qui doivent expirer en 2017 dans la mer de Beaufort et en 2020 dans celle des Tchouktches. Elles n'ont pas produit de "calendrier raisonnable" d'exploration et de développement, a justifié l'administration.

Hostilité des républicains. Mais pour les républicains, majoritaires au Congrès, le blocage est un nouveau signe de l'hostilité du président américain aux énergies fossiles. La sénatrice républicaine de l'Alaska, Lisa Murkowski, a dénoncé l'excès de réglementations qui empêche les compagnies pétrolières d'explorer dans la région.