Les Etats-Unis rassurent le Japon face à la menace nucléaire nord-coréenne

  • A
  • A
Les Etats-Unis rassurent le Japon face à la menace nucléaire nord-coréenne
Pyongyang laisse entendre qu'il va accélérer le rythme de ses tirs balistiques.@ FRANCK ROBICHON / POOL / AFP
Partagez sur :

Le vice-président américain Mike Pence a réitéré l'engagement de son pays à assurer la sécurité au Japon.

Le vice-président américain Mike Pence a réitéré mardi à Tokyo l'importance de l'alliance militaire entre le Japon et les Etats-Unis pour la paix et la sécurité face à la menace nucléaire nord-coréenne.

"Pierre angulaire". "L'alliance entre les Etats-Unis et le Japon est la pierre angulaire de la paix et de la sécurité en Asie du nord-est", a déclaré Mike Pence lors d'une rencontre avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe à son arrivée à Tokyo.

"Faire pression". Mike Pence a entamé avec le Premier ministre Shinzo Abe des discussions centrées sur le régime de Kim Jong-Un après les récents tirs de missiles nord-coréens vers l'archipel, en mars et avril. Alors que plane la menace d'un sixième essai nucléaire par le régime communiste, le vice-ministre des Affaires étrangères de Corée du Nord, Han Song-Ryol, a laissé entendre que Pyongyang comptait accélérer le rythme de ses tirs balistiques. Shinzo Abe a pour sa part appelé à une solution "pacifique" à la crise nord-coréenne, ajoutant cependant : "le dialogue pour le dialogue n'a aucune valeur et il est nécessaire de faire pression".

Tirs de missiles. Le 6 mars, la Corée du Nord avait tiré quatre missiles balistiques vers le Japon et trois d'entre eux s'étaient abîmés dans les eaux territoriales nippones. L'objectif affiché par Pyongyang était de s'entraîner à "frapper les bases des forces impérialistes américaines d'agression au Japon, le cas échéant". Le régime nord-coréen avait tiré un nouveau missile en mer du Japon le 5 avril et a procédé à un test dimanche, qui a échoué.