Les États-Unis procèdent à un test de missile intercontinental

  • A
  • A
Les États-Unis procèdent à un test de missile intercontinental
Les États-Unis ont testé ce missile pour "maintenir une dissuasion nucléaire sûre, garantie et efficace"@ MICHAEL PETERSON / US AIR FORCE / AFP
Partagez sur :

Un porte-parole de l'armée a assuré qu'il ne s'agissait pas d'une démonstration de force, mais d'un test pour vérifier la précision et la fiabilité du système d'armes.

L'armée de l'air américaine a annoncé avoir procédé tôt mercredi au lancement d'un missile balistique intercontinental (ICBM) non armé, un test effectué depuis la Californie.

Pas une démonstration de force. Le missile Minuteman III a décollé à 07h02 GMT (09h02 à Paris) de la base de Vandenberg, selon un communiqué du commandement opérationnel de l'armée de l'air. Le missile a parcouru quelque 6.700 km avant de redescendre près d'un atoll de l'océan Pacifique situé dans les Iles Marshall et doté d'un site militaire américain de tests de missiles balistiques.

Il s'agit d'un test de routine et il ne signifie pas une démonstration de force dans le cadre de la tension avec la Corée du Nord au sujet de ses programmes nucléaire et balistique, a déclaré un porte-parole du commandement opérationnel, Joe Thomas, depuis la Californie. Le Minuteman III, susceptible d'être équipé d'une tête nucléaire, est testé de la même manière environ quatre fois par an, a précisé une autre porte-parole du commandement opérationnel, Linda Frost.

"Maintenir une dissuasion nucléaire sûre, garantie et efficace". Des photos du lancement diffusées par l'armée de l'Air montrent des flammes lors du décollage puis une fine trace orangée dans la nuit alors que le missile passait au-dessus de l'océan. "Ces tests vérifient la précision et la fiabilité du système d'armes IBCM, en fournissant des données importantes pour maintenir une dissuasion nucléaire sûre, garantie et efficace", selon le communiqué du commandement opérationnel.

"Le programme de tests de l'ICBM démontre la capacité opérationnelle du Minuteman III et garantit la capacité des États-Unis à maintenir une dissuasion nucléaire forte et crédible comme un élément clef de la sécurité nationale des États-Unis et de la sécurité de leurs alliés et partenaires", ajoute le communiqué.