Les Etats-Unis favorables à l’extradition d’un ancien nazi

  • A
  • A
Les Etats-Unis favorables à l’extradition d’un ancien nazi
Partagez sur :

Un juge de la Cour suprême des Etats-Unis a rejeté jeudi l’appel de John Demjanjuk, ancien garde de camp nazi réfugié dans l’Ohio depuis 1952, et qui réclame la suspension de son expulsion vers l’Allemagne où il est accusé d’avoir aidé à l’extermination de milliers de juifs.

L'appel de l'ancien garde de camp nazi John Demjanjuk devant la Cour suprême a été rejeté jeudi. Âgé de 89 ans, il réclamait la suspension de son expulsion des Etats-Unis vers l’Allemagne, qui a délivré en mars dernier un mandat d'arrêt à l'encontre de celui qui est accusé d’avoir aidé à l'extermination de 29.000 juifs dans les camps de la mort.

La décision du juge de la Cour suprême John Paul Stevens est un pas de plus en direction de l’expulsion de John Demjanjuk des Etats-Unis vers l'Allemagne.

Après deux mois de bataille judiciaire, les avocats de l’ancien garde de camp nazi possèdent un dernier recours : ils peuvent encore demander à la Cour suprême dans son ensemble de prendre une décision, après celle prise par John Paul Stevens seul, comme le prévoient les règles de l'institution en cas de requêtes présentées en urgence.

John Demjanjuk a réagi jeudi, soutenant qu'"il n'existait pas de preuve qu'il ait jamais blessé ni laissé assassiner quelqu'un". Sa famille affirme qu'une expulsion de "ce vieil homme malade" installé dans l'Ohio depuis 1952 serait "inhumaine" et assimilable à de la torture.