Les Etats-Unis et la Russie vont peser pour une transition politique en Syrie

  • A
  • A
Les Etats-Unis et la Russie vont peser pour une transition politique en Syrie
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a convenu avec le président russe Vladimir Poutine de peser sur le régime de Damas et l'opposition afin de promouvoir la transition politique en Syrie et mettre fin à la guerre.@ STRINGER / AFP
3 partages

John Kerry et Vladimir Poutine souhaitent également un nouveau projet de constitution pour Damas d'ici au mois d'août.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a annoncé jeudi à Moscou qu'il avait convenu avec le président russe Vladimir Poutine de peser sur le régime de Damas et l'opposition afin de promouvoir la transition politique en Syrie et mettre fin à la guerre. "En termes de taches prioritaires, nous nous sommes mis d'accord pour obtenir au plus vite le début de négociations directes entre la délégation gouvernementale et tout le spectre de l'opposition", a déclaré Sergueï Lavrov à Moscou lors d'une conférence de presse à l'issue de plus de 4 heures d'entretiens entre le secrétaire américain d'Etat John Kerry et Vladimir Poutine.

Pas de décision concrète au sujet de Bachar al-Assad. John Kerry n'a toutefois pas indiqué s'il avait discuté avec Vladimir Poutine du destin de Bachar al-Assad, sur lequel s'opposent Moscou et Washington, mais il a assuré que les deux pays étaient d'accord sur le fait que le président syrien "doit faire ce qu'il faut" et s'impliquer dans le processus de paix.

Un accord russo-américain de cessation des hostilités est entré en vigueur le 27 février dernier et a permis de réduire le niveau de violence dans l'ouest de la Syrie. Le chef de l'Etat russe avait annoncé à la mi-mars que la tâche de ses forces armées en Syrie avait été "globalement accomplie" et ordonné le retrait de la majeure partie du contingent russe alors que Moscou procédait depuis le 30 septembre à des frappes aériennes en Syrie en soutien aux forces du président Bachar al-Assad.

Une nouvelle Constitution en août ? Les Etats-Unis et la Russie souhaitent par ailleurs un projet de nouvelle Constitution pour la Syrie. "Nous sommes d'accord sur le fait qu'il faut un calendrier et un projet de Constitution d'ici août", a déclaré John Kerry.