La France n'interviendra pas au sol contre l'EI en Syrie (Hollande)

  • A
  • A
La France n'interviendra pas au sol contre l'EI en Syrie (Hollande)
Partagez sur :

Le président François Hollande a affirmé mardi que la France n'interviendrait pas au sol en Syrie, mais soutiendrait les forces locales qui combattent le groupe Etat islamique, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue Barack Obama à la Maison-Blanche.

"La France n'interviendra pas au sol en Syrie". Le président François Hollande a affirmé mardi que la France n'interviendrait pas au sol en Syrie, mais soutiendrait les forces locales qui combattent le groupe Etat islamique, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue Barack Obama à la Maison-Blanche.

"La France n'interviendra pas au sol, ce sont les forces locales que nous allons accompagner, que nous aidons déjà depuis plusieurs mois qui vont faire ce travail au sol, une fois que nous aurons porté les coups qui permettront à ces forces-là d'agir", a déclaré François Hollande en référence aux frappes aériennes menées par les avions de la coalition anti-jihadistes.

"Nous avons décidé d'intensifier nos frappes en Syrie, comme en Irak". Le président français a par ailleurs affirmé que les Etats-Unis et la France prévoyaient d'intensifier leurs frappes aériennes contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak. "Nous avons décidé d'intensifier nos frappes en Syrie, comme en Irak, d'élargir leur portée, de renforcer les échanges de renseignement sur les cibles qui sont visées", a déclaré François Hollande affirmant également que les deux pays étaient déterminés à "soutenir tous ceux qui combattent au sol" les djihadistes de l'EI.