Les Etats-Unis envisagent d'interdire les ordinateurs portables en cabine sur les vols transatlantiques

  • A
  • A
Les Etats-Unis envisagent d'interdire les ordinateurs portables en cabine sur les vols transatlantiques
Le sujet pourrait être abordé jeudi avec des responsables aériens des deux continents.@ Antti Aimo-Koivisto / Lehtikuva / AFP
Partagez sur :

L'administration Trump pourrait étendre les mesures prises en mars dernier concernant des vols en provenance du Moyen-Orient.

Fin mars, les autorités américaines avaient décidé d'interdire les ordinateurs et tablettes sur des vols en provenance du Moyen-Orient vers les Etats-Unis. L'administration Trump pourrait à présent aller plus loin et faire appliquer ces mesures à tous les vols transatlantiques, rapporte le journal Les Echos jeudi.

Lutter contre la menace terroriste. L'objectif reste le même : lutter contre la menace terroriste et notamment le risque d'explosion de bombes durant un vol. Ainsi, depuis mars, des compagnies comme Emirates ou Turkish Airlines doivent refuser que leurs passagers embarquent avec un appareil électronique plus gros qu'un téléphone portable. Ces interdictions ont eu un impact direct sur le trafic de ces compagnies : Emirates a réduit de 20% ses vols vers les Etats-Unis, selon Les Echos. 

Le sujet évoqué jeudi ? Les clients de la compagnie ont pris l'habitude de à passer par l'Europe pour contourner l'interdiction, mais cette stratégie ne sera plus applicable si Washington étend son interdiction à tous les vols transatlantiques. Le sujet, qui pourrait lourdement pénaliser celles et ceux qui profitent de longs vols pour travailler, pourrait être abordé jeudi avec des responsables aériens des deux continents.

Le Royaume-Uni a pris des mesures similaires. Les Etats-Unis ne sont pas les seuls à avoir pris ces mesures : le Royaume-Uni a lui aussi fait interdire ordinateurs et tablettes sur des vols en provenance de cinq pays arabes et de Turquie. Le Canada examine de son côté des mesures similaires