Les Etats-Unis cherchent de nouvelles armes anti-obésité

  • A
  • A
Les Etats-Unis cherchent de nouvelles armes anti-obésité
Partagez sur :

Des experts réunis cette semaine préconisent notamment de taxer les sodas ou d’interdire la télévision dans les chambres d’enfants.

Il y a urgence à lutter contre l’obésité aux Etats-Unis. "La jeune génération pourrait être la première de l’histoire à avoir une espérance de vue plus courte que celle de ses parents", a mis en garde lundi l’ancien président Bill Clinton qui participait à une conférence baptisée "Le poids de la Nation". Pour s’attaquer de front au problème, des experts préconisent désormais la méthode forte pour changer l’ensemble du mode de vie des Américains.

Première cible : les enfants. Des spécialistes des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies n’hésitent plus à envisager d’interdire la télévision dans les chambres des plus jeunes. Des campagnes pourraient être lancées pour vanter l’activité physique et les sodas, véritables réservoirs à sucre, pourraient aussi être taxés. En contrepartie, l’achat de produits frais deviendrait plus facile.

Un groupe de chercheurs de l’université de Virginie, cités par CBS, estiment qu’il faudrait faire la "guerre" à l’obésité comme cela a été fait pour le tabagisme : en misant sur l’information donnée aux consommateurs et sur des messages de prévention forts.

L'obésité touche actuellement deux tiers des Américains et environ 1 enfant sur 5. Le citoyen lambda est en surpoids de 11 kilos en moyenne. Eric Finkelstein, du cabinet de recherches à but non lucratif RTI International, a calculé que les maladies associées à l'obésité, notamment le diabète et les pathologies cardio-vasculaires, "coûtaient" plus de 100 milliards d’euros par an.