L'Union européenne approuve le CETA qui sera signé dimanche

  • A
  • A
L'Union européenne approuve le CETA qui sera signé dimanche
L'UE va bien signer le CETA avec le Canada.@ JOHN MACDOUGALL / AFP
Partagez sur :

Les 28 Etats de l'UE ont approuvé les textes composant le CETA. Bruxelles signera dimanche avec le Canada l'accord de libre-échange.

Le CETA aura bien lieu. Les 28 Etats membres de l'Union européenne ont formellement adopté vendredi soir l'ensemble des textes composant l'accord de libre échange avec le Canada. L'UE est maintenant "prête à signer", a annoncé le Conseil européen dans un communiqué. La signature du CETA était jusqu'alors bloquée par la Belgique, qui l'a finalement approuvé après y avoir adjoint une déclaration affirmant sa position.

Une signature dimanche midi. L'Union européenne et le Canada signeront dimanche à midi l'accord de libre-échange au cours d'un sommet à Bruxelles, a annoncé vendredi le président du Conseil de l'UE, Donald Tusk. Mission accomplie ! Je viens de me mettre d'accord avec le Premier ministre Justin Trudeau pour tenir un sommet UE-Canada ce dimanche", a twitté Donald Tusk. La signature du CETA dimanche est une "excellente nouvelle", a commenté de son côté Justin Trudeau.




La Belgique donne finalement son feu vert. La conclusion du CETA a été paralysée ces dernières semaines par les désaccords internes de la Belgique, plusieurs de ses Parlements locaux, au premier rang desquels celui de la Wallonie, y restant farouchement hostiles. Il a fallu des jours et des nuits de négociations marathon pour que les Parlements belges réticents finissent par donner leur feu vert vendredi, permettant au gouvernement fédéral de sortir de l'impasse. 

Les opposants belges au CETA ont obtenu ces derniers jours que lui soit adjoint, parmi une trentaine d'autres déclarations émanant de tous les Etats membres et sur tous les sujets, une "déclaration du Royaume de Belgique" qui, selon eux, renforce la protection du modèle social et environnemental européen. "Le CETA amendé, le CETA corrigé, est plus juste que l'ancien CETA, il offre plus de garanties que l'ancien CETA, et c'est celui-là que je défends devant vous", a plaidé le chef du gouvernement régional wallon, le socialiste Paul Magnette, devant son Parlement vendredi. Dans son discours, ce dernier a aussi prévenu que la Wallonie n'accepterait jamais un traité n'offrant pas les mêmes garanties que celui qui liera désormais l'UE et le Canada. "D'ores et déjà, on peut en tirer la leçon: avec le CETA amélioré, le TTIP est mort et enterré", a-t-il lancé aux députés, en référence à l'autre accord de libre-échange négocié laborieusement avec Washington.

Une adoption loin d'être finie. Une fois le traité signé, celui-ci devra être approuvé par le Parlement européen. Il entrera à ce moment-là en application provisoire et partielle, le temps qu'il soit ratifié par l'ensemble des parlements de l'UE, une procédure qui peut prendre des années. Le CETA "supprimera plus de 99 % des droits de douane qui pèsent actuellement sur les échanges commerciaux entre l'UE et le Canada", souligne le Conseil de l'UE. "Il fixe des normes élevées pour la protection des consommateurs, de l'environnement et des travailleurs."