Les espoirs de la famille de Jackson douchés

  • A
  • A
Les espoirs de la famille de Jackson douchés
@ Reuters
Partagez sur :

Elle n'obtiendra pas le milliard de dollars qu'elle espérait dans le procès contre le promoteur AEG.

L'INFO. AEG, le promoteur de concerts de Michael Jackson, n'a pas fait preuve de négligence en embauchant le docteur Conrad Murray. Ainsi en a décidé un jury populaire californien mercredi, déboutant la famille du Roi de la pop, mort en 2009 d'une surdose médicamenteuse. Après trois jours de délibérations, le jury de douze membres a livré son verdict en moins de dix minutes, douchant les espoirs de la famille Jackson.

>> REVOIR - L'émotion dans le monde à l'annonce de sa mort

Zéro dollar de dédommagement. Les Jackson réclamaient entre 900 millions et 1,6 milliard de dollars au promoteur du dernier spectacle de la star. Ils lui reprochaient d'avoir embauché le docteur Conrad Murray, condamné en 2011 à quatre ans de prison pour la mort du chanteur. Katherine Jackson, seul membre du clan présente à la Cour supérieure de Los Angeles, a quitté les lieux vers 0h45 (heure française) sans un mot mais souriante, malgré le refus du jury d'accéder à ses demandes. Kevin Boyle, l'un des avocats de la famille, n'a pas exclu de faire appel. "Nous ne sommes évidemment pas contents du résultat. Nous allons explorer toutes les options et prendrons une décision ultérieurement", a-t-il dit devant le tribunal.

Michael Jackson

© REUTERS/Robert Galbraith

Conclusion de cinq mois de procès. Ce verdict met fin à cinq mois d'un procès-fleuve durant lequel l'accusation n'a eu de cesse de vouloir démontrer qu'AEG, aveuglé par les profits, avait fermé les yeux sur la dépendance de Michael Jackson aux médicaments et sa santé chancelante. AEG a répondu invariablement qu'il n'avait jamais embauché le Dr Murray et que le groupe n'était donc pas responsable de ses faits et gestes.

"Une tragédie pas causée par AEG". L'avocat du promoteur a fait part de son soulagement à la sortie du tribunal, estimant que la vérité avait été reconnue. "La décision du jury innocente entièrement AEG et confirme ce que nous savions depuis le début: bien que la mort de Michael Jackson ait été une tragédie, cette tragédie n'a pas été causée par AEG", a déclaré Marvin Putnam. Il aussi affirmé que "personne n'avait gagné dans cette affaire", rien ne pouvant réparer la mort de Michael Jackson. Le Roi de la pop a succombé le 25 juin 2009 à l'âge de 50 ans à une surdose de propofol, un anesthésiant qu'il utilisait comme somnifère avec la complicité de son médecin, alors qu'il répétait à Los Angeles le spectacle "This is it".